Compostage

Au 1er janvier 2024, tous les biodéchets devront être triés à la source et valorisés

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Dans les mois à venir, le tri de nos déchets biodégradables va prendre une place importante dans notre vie quotidienne. En effet, le 31 décembre 2023, chaque Français devra pouvoir disposer d’une solution pour trier ses déchets alimentaires à part de sa poubelle d’ordures ménagères. C’est pourquoi la communauté de communes, en lien étroit avec les communes, lance sur l’ensemble de son territoire le déploiement progressif d’aires de compostage partagé : une solution collective et de proximité, apportée en complément de la mise à disposition de composteurs individuels proposés depuis 2010. Pour les biodéchets des professionnels, un réseau de composteurs collectifs auprès des plus gros producteurs du territoire (campings, EHPAD, restaurants, collèges, écoles…) complètera ce dispositif.

Compostage partagé : le compostage en toute convivialité

Le compostage partagé est un équipement collectif de proximité. Il permet à des habitants qui n’ont pas de jardin ou d’équipement individuel, de composter leurs déchets alimentaires en dehors de chez eux, entre voisins, en pieds d’immeuble, de résidence ou dans leur village. Au-delà des bénéfices écologiques, partager un composteur c’est aussi s’inscrire dans une démarche citoyenne et conviviale, un moment de partage entre voisins ou habitants de la même commune.

Alléger sa poubelle ménagère de 50kg !
Les composteurs partagés peuvent réceptionner les déchets verts et les biodéchets de 20 foyers. Il a été estimé qu’un habitant engagé dans une telle démarche devrait pouvoir déposer chaque année 50 kg de biodéchets. Avec le déploiement de son réseau d’aires de compostage partagé, la communauté de communes ambitionne de pouvoir détourner de sa collecte d’ordures ménagères, 17,7 Tonnes de biodéchets ménagers dès la première année.

Mais c’est quoi un biodéchet ?

Les biodéchets sont « les déchets non dangereux biodégradables de jardin ou de parc, les déchets alimentaires ou de cuisine provenant des ménages, des bureaux, des restaurants, du commerce de gros, des cantines, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que les déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires » (Article L. 541-1-1 du code de l’environnement) Ils sont constitués pour l’essentiel d’épluchures, produits de cuisine et restes de repas.

Valoriser plutôt qu’incinérer
L’objectif est de réduire à la source le poids de nos poubelles d’ordures ménagères : détourner nos biodéchets pour les valoriser sous forme de compost, au lieu de les enfouir ou de les incinérer, pratiques de plus en plus coûteuses et au fort impact environnemental (émission de gaz à effet de terre, pollution des sols et de l’eau, gaspillage énergétique).
Riche en matière organique, le compost permet un retour au sol. Une ressource précieuse et bénéfique pour enrichir nos jardins, nos plantes d’appartement ou bien encore les espaces verts d’une co-propriété ou d’un quartier

Intéressé pour composter ? chez vous ou avec vos voisins ?
Demandez votre composteur individuel ou collectif !

Vous n’avez pas de jardin individuel ? Optez pour le composteur collectif ! En lien avec vos voisins, votre bailleur ou votre syndicat de copropriété, vous pouvez solliciter l’installation d’un composteur collectif auprès de la communauté de communes. Nos agents viendront sur place étudier la faisabilité de cet aménagement et vous accompagneront dans votre projet.

Les professionnels désireux de s’équiper en bacs de compostage peuvent également solliciter la communauté de communes.

Par téléphone : 04 68 28 10 37 I par courriel : contact@c3sm.fr I via le formulaire

TÉMOIGNAGES LE COMPOSTAGE, UNE SOLUTION TESTÉE ET APPROUVÉE !

MAISONS

À l’échelle d’une commune

Depuis maintenant plusieurs mois, la mairie de Maisons
a mis à la disposition de ses habitants 4 bacs à compost.
Barbara Köpke, qui est à l’origine de ce projet, en assure le
bon fonctionnement avec l’appui de nos employés de Mairie,
Florian et Jessi. Lors de la Foire aux plantes de Printemps
à Maisons, Barbara vient à la rencontre des habitants et
explique le rôle et le fonctionnement de notre composteur.
Le compost pourra être utilisé par les habitants et la mairie
dans le cadre des plantations à venir.

Florie BLANC

Maire de Maisons

SALSES-LE-CHATEAU

À l’échelle d’une crèche

Les enfants de la crèche municipale de Salses-le-Château sont initiés au compostage depuis un an maintenant. Le composteur en bois fourni par la communauté de communes est placé dans le jardin derrière la crèche, près du potager partagé par les enfants de la crèche, de l’école maternelle et du centre de loisirs. Les enfants de la crèche par groupes de trois ou quatre accompagnés par un référent adulte viennent régulièrement donner à manger aux vers de terre. Chaque sortie dans le jardin est l’occasion de regarder ce qui se passe dans le composteur, d’observer la vie de ses habitants, et comment se transforment les déchets jetés dedans. Les enfants attrapent les épluchures et adorent les plonger dans le compost, c’est l’occasion de voir « les bébêtes en action ». Les déchets de la cantine sont également récupérés quotidiennement et jetés dans le compost.
L’initiation des enfants au compostage est une activité simple, pleine d’avantages puisqu’elle permet de réduire la production d’ordures ménagères, et contribue à la préservation de l’environnement tout en les éveillant…. Il n’y a pas d’âge pour composter !

Nathalie TIBAU

Responsable pédagogique